CILE
Domaines de recherche
#CILE2015 Ahmed Jaballah « Religious Reference in Islam : Determiners and Formation Elements »

#CILE2015 Les Participants

 

>> 3e Conférence Annuelle Internationale du CILE, Bruxelles, mars 2015 <<

 

Biographie

Le Docteur Jaballah est né en Tunisie en 1956 mais vit en France depuis 1980. Il a obtenu une licence de théologie à la Faculté de droit musulman et de théologie de l’Université Ez-Zitouna de Tunis en 1979. Il a obtenu sa maîtrise au Département d’Études islamiques de l’Université de la Sorbonne à Paris en 1982, puis son doctorat au même département en 1987. Le Docteur Jaballah occupe plusieurs postes universitaires, dont celui de doyen de l’Institut européen des Sciences Humaines (IESH) de Paris. Membre de l’Union interna- tionale des Savants musulmans, il siège également au Conseil d’administration de l’Organisation internationale des Savants musulmans et est membre de l’Organisation internationale de l’Éducation islamique, affiliées à la Ligue isla- mique mondiale de La Mecque.

Il est vice-président du Conseil européen de la Fatwa et de la Recherche, membre du conseil d’administration du COFFIS (le Conseil français de la Finance islamique) et membre de Religions Pour la Paix en France. Le Docteur Jaballah a pris part à de nombreux séminaires et congrès universitaires et missionnaires en Europe et de par le monde, ainsi qu’à diverses émissions de télévision sur des chaînes satellitaires arabes et françaises. Il a donné de nombreuses conférences et publié un grand nombre d’articles et d’essais sur différents sujets relatifs à la pensée islamique et à la situation des musulmans en Europe. Il est actuellement professeur d’études supérieures à l’Institut Européen des Sciences humaines de Paris.

 

Titre de la conférence (Panel: Discours Islamique)

L’autorité religieuse islamique : comment se définit-elle et est-elle constituée ?

 

Résumé

La question de l’autorité religieuse en islam fait partie des questions cruciales pour la situation des musulmans, tant dans le passé qu’aujourd’hui ainsi que pour l’avenir. En effet, l’être humain en général fonde son rapport à la religion ou à une idée sur le lien à une autorité qui représente cette idée et fournit à ses adeptes une référence fiable, en particulier face à la compréhension confuse de certaines questions auxquelles l’être humain est confronté ou à la nécessité de choisir entre plusieurs voies se présentant à lui, notamment les questions nouvelles survenant dans le contexte où il vit. L’autorité a ainsi des conséquences importantes sur la pensée et le comportement de l’être humain : il est donc important d’en connaître la nature et de cerner ce qui la définit et comment elle est constituée. C’est ce que nous examinerons à travers les points suivants :

  1. Définition et caractéristiques de l’autorité islamique

    • Le savoir : « Demandez donc aux gens du rappel, si vous ne savez pas » (Coran 16/43).

    • L’expertise : « Interroge donc celui qui en est bien informé » (Coran 25/59).

    • La capacité de déduire et d’appliquer : « S’ils en avaient référé au Prophète et à leurs chefs, ceux d’entre eux capables de déduire en auraient eu connaissance » (Coran 4/83). L’application nécessite la connaissance du texte et la connaissance du contexte, et donc le recours à tout ce qui aide à comprendre le texte et à comprendre le contexte.

  2. Nécessité et importance de l’autorité religieuse
    • L’importance de l’autorité religieuse ne fait aucun doute, bien que l’islam ne reconnaisse pas de « prêtres » servant d’intermédiaires dans la relation entre l’être humain et la religion et le sacré. Il s’agit d’une autorité d’orientation et de guidée, fondée sur le statut particulier du savant vis-à-vis de ceux qui le suivent, un statut de gardien du message divin selon le titre de l’ouvrage d’Ibn al-Qayyim II‘laam al-muwaqqi‘een ‘an rabb al-‘alameen.

  3. Les différents types d’autorité et leurs caractéristiques
    • Les types d’autorité religieuse
      • L’autorité juridique
      • L’autorité éducative
      • L’autorité politique et d’organisation de la cité
    • La conception de l’autorité religieuse chez les sunnites et chez les chiites
    • L’autorité islamique entre jugement critique et fonction politique
    • Le rôle de la fatwa et les caractéristiques du mufti
    • L’individu responsable musulman entre la responsabilité du choix d’une autorité et l’attitude d’imitation et de conformisme. Muhammad ibn Sîrîn a dit, d’après Muslim : « Ce savoir est religion, prenez garde de qui vous recevez votre religion », et Ibn Najîm a dit : « L’individu ordinaire qui ne suit aucune école a pour école la fatwa de son mufti. »
  4. Les éléments constitutifs de l’autorité islamique dans la réalité
    • Le savoir
    • La capacité de communication
    • L’utilisation des médias
    • Le statut et la fonction religieuse
  5. L’autorité religieuse dans le contexte européen
    • L’autorité locale, au niveau de la mosquée, de l’association, de la ville
    • L’autorité nationale au niveau d’un seul pays, représentée par des indi- vidus ou des institutions, qui peuvent être des conseils des imams ou des organismes savants spécialisés dans la fatwa
    • L’autorité européenne, représentée essentiellement par l’expérience du Conseil européen de la Fatwa et de la Recherche
    • L’autorité internationale, représentée par les organisations de juristes et les organismes de fatwa connus
  6. Problématiques particulières à l’autorité islamique
    • La multiplicité des sources et le défi de « l’autorité électronique » à laquelle tout le monde a facilement accès
    • Le niveau de conscience religieuse des musulmans et son influence sur le choix de l’autorité à laquelle ils se réfèrent dans les questions liées à leur religion
    • L’autorité entre la souveraineté du Texte (en référer à Dieu et au Prophète) et le pouvoir d’orientation détenu par le savant
    • L’autorité islamique entre nature individuelle (un savant, un prédicateur) et nature collective (un conseil, un organisme juridique)
    • L’autorité islamique et le besoin de complémentarité entre ce qui relève de la loi religieuse et ce qui relève des caractéristiques de l’être humain, de la société ou de la nature
    • L’autorité islamique entre les exigences de la loi religieuse et les exigences de la mise en œuvre d’une législation
    • L’autorité islamique entre la pluralité des interprétations et des écoles et le besoin d’unité dans les fatwas et l’orientation religieuse sur les questions générales
    • L’autorité religieuse entre universalité et contextualisation

 

 

Vidéo

(Voix Française Originale, à partir de la 4e minute)

Postez vos commentaires

Your email address will not be published*

Ajouter un commentaire

Restricted HTML

  • Balises HTML autorisées : <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.
Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.